DENTISTERIE, CONCLUSION

PERDRE SES DENTS N’EST PAS UNE FATALITÉ

Concernant les oreilles et les yeux, nous n’avons aucun moyen de prévention. La surdité. la DMLA, la déchirure de la rétine, la cataracte, nous atteignent sans prévenir à des âges variables. Et même si nous avons des traitements palliatifs dans certains cas, nous n’avons aucun moyen de prévention !

Tandis que concernant les dents,

CELA NE DÉPEND QUE DE NOUS !

UNE HYGIÈNE RIGOUREUSE NOUS PERMET DE PRÉSERVER TOUT NOTRE CAPITAL DENTAIRE et de le CONSERVER VIVANT, dans toute son intégrité, tout au long de notre vie.

Avec une hygiène rigoureuse, le risque d’avoir, caries et parodontopathies, est réduit au minimum minimorum !

Pour quelques uns ou quelques unes d’entre nous, il est trop tard,

  • les stades III et IV de la parodontopathie sont irrécupérables… hélas !
  • *Mais les stades I et II sont vraiment récupérables.
    (Dans ce cas, consulter dans un service de parodontologie)

Pour ceux qui ont de «mauvaises dents », c’est-à-dire plus exactement des dents et, ou, des gencives, plus fragiles, plus vulnérables que d’autres, comme nous l’avons dit plus haut, c’est une raison supplémentaire, nécessaire et suffisante de pratiquer une HYGIÈNE RIGOUREUSE.

LES SIX BONNES RAISONS de bien nettoyer TOUTES ses dents après CHAQUE REPAS :

  1. Prévenir les caries et leurs conséquences désastreuses !
  2. Ne pas laisser se développer les microbes, c-à-d l’infection !
  3. Épargner ses bronches et son estomac.
  4. Avoir bonne haleine !
  5. Se sentir confortable
  6. Avoir un joli sourire !

Sans compter l’effet « vieillissement »

Les enfants du XXIème siècle, doivent être les futurs grands-parents
qui auront toutes leurs dents !


LES BONNES QUESTIONS À POSER

Tout d’abord qu’est-ce qu’un stomatologiste ?
C’ÉTAIT UN MÉDECIN DE LA BOUCHE ET DES DENTS.

C’est un docteur en médecine qui a choisi comme spécialité, la stomatologie à savoir, les soins de la bouche et des dents, comme d’autres choisissent la cardio, la dermato, ou la pédiatrie, etc… (Stoma = bouche, en grec).
C’est hélas, une espèce disparue !

EST-IL NORMAL QUE LES GENCIVES SAIGNENT ?

NON ! Une gencive qui saigne est OBLIGATOIREMENT une gencive qui souffre, le plus fréquemment :
– soit à cause d’un mauvais dentifrice,
– soit d’une hygiène insuffisante,
– soit une cause mécanique, la plus fréquente étant la poussée des dents de sagesse.

*EXCEPTIONS faites, de certaines maladies générales comme les LEUCÉMIES… LE DIABÈTE… dans ces cas l’état des gencives peut-être le révélateur de la maladie.

D’où la nécessité absolue de pratiquer SYSTÉMATIQUEMENT une numération formule sanguine, glycémie, glycosurie… devant tout saignement des gencives. (Pour ma part, cela faisait partie du bilan systématique de tout patient se présentant à ma consultation).

* Au cours de la GROSSESSE peut apparaître une gingivite hypertrophique… Une hygiène rigoureuse, comme toujours, réduit ce risque, ainsi que le risque d’apparition de caries.

Une gencive saine dans un corps sain, entretenue avec une hygiène rigoureuse,
NE SAIGNE PAS.

DOIT-ON SE BROSSER LES DENTS QUAND LES GENCIVES SAIGNENT ?

Je dirais… plus que jamais… Ce sont les déchets alimentaires coincés entre les dents et sur lesquels les microbes prolifèrent, qui irritent la gencive…

Brossages et soins personnels sus décrits, sont indispensables.

Nettoyage (détartrage est un terme impropre).
Le premier « détartrage », peut être relativement douloureux, les suivants le seront de moins en moins, d’autant que les soins personnels quotidiens, seront pratiqués très soigneusement.

LES OPÉRATIONS À LAMBEAUX... C’EST QUOI ?

Quand les gencives sont en très mauvais état… il est souhaitable de les décoller et de faire un curetage à vue, de tout le tissu granuleux qui fourmille de germes pathogènes. Cela se pratique sous anesthésie locale, en y associant une désinfection locale, et une cure d’un antibiotique spécifique, de façon à ce que les gencives cicatrisent dans de bonnes conditions.
Ces petites interventions, doivent être pratiquées dans un centre spécialisé.

MES GENCIVES NE SAIGNENT PLUS DEPUIS QUE JE SUIS VOS CONSEILS, AI-JE BESOIN D’ÊTRE AUSSI RIGOUREUX ?

Bien entendu ! Sinon le cycle infernal recommencera et à chaque rechute, le ligament sera de plus en plus détruit… jusqu’à la chute de la dent !

À QUEL ÂGE DOIT-ON COMMENCER À SE LAVER LES DENTS ?

Dès que les dents apparaissent, avec le doigt pour les tous petits, puis, avec une petite brosse à dent très souple, sans dentifrice, tant que l’enfant ne sait pas recracher.

COMMENT FAIRE QUAND ON N’A PAS LE TEMPS DE SE BROSSER LES DENTS ?

Le temps est un mauvais prétexte. C’est une question d’organisation. Avec l’habitude, les soins complets prennent 5 à 7 minutes montre en main… C’est bien moins long que les heures d’attente chez un dentiste !

À midi, ou si l’on n’est pas chez soi… on fait au mieux. (Cf article 1 « Prévention » paragraphe « La technique »)

PEUT-ON EXTRAIRE À CHAUD UNE DENT QUI PRÉSENTE UN ABCÈS ?

OUI ! C’est la meilleure solution. À condition que cela soit fait par un praticien compétent et avec les précautions d’usage, à savoir interrogatoire médical du patient, etc…
Il est des cas, où du fait de l’état général du patient, l’extraction doit être pratiquée sous préparation médicale, en collaboration avec d’autres spécialistes.

Mais la meilleure solution est évidemment d’éviter d’en arriver là, grâce à des soins quotidiens rigoureux !
( Cf article PRÉVENTION/HYGIÈNE).

QUE FAIRE EN CAS D’ABCÈS DENTAIRE ?

En attendant d’être reçu en consultation d’urgence, quelques précautions sont à prendre :
– surtout pas de chaleur, mettre une poche de glace sur la joue.
– éviter de dormir sur le côté de l’abcès, ce qui favorise l’œdème.

Mais, comme dit précédemment, la meilleure solution est évidemment d’éviter d’en arriver là, grâce à des soins quotidiens rigoureux. (Cf article PRÉVENTION/HYGIÈNE).

FAUT-IL FAIRE DES BAINS DE BOUCHE, DANS L’HYGIÈNE QUOTIDIENNE ?

SURTOUT PAS ! L’abus de bains de bouche modifie le PH de la salive, ce qui favorise les mycoses…

LES BAINS DE BOUCHE, NE PERMETTENT-ILS PAS D’AVOIR UNE BONNE HALEINE ?

Détrompez-vous, une bonne hygiène, très soigneuse, permet d’avoir une haleine saine… En cas de fatigue ou de surmenage, si vous avez le sentiment d’avoir une haleine lourde, vous pouvez vous brosser les dents avec un peu de poudre de bicarbonate de soude et quelques gouttes d’eau oxygénée à10%.

Lors de leurs règles, les femmes peuvent avoir une haleine « métallique ».

Les mauvaises haleines, insupportables, sont surtout dues à une hygiène défectueuse.

Parfois les gros malades ont une haleine chargée… mais honnêtement, quelle sorte d’hygiène ont-ils ?

LE TABAC EST-IL NOCIF POUR LES DENTS et DONNE-T-IL DU TARTRE ?

Le tabac est nocif pour la muqueuse buccale et il est cancérigène. Le mélange tabac-alcool et particulièrement cancérigène. Le tabac est nocif pour l’organisme humain en général et en particulier, poumons, artères. Concernant le tarte, il ne fait que le colorer.

FAUT-IL FAIRE DES BAINS DE BOUCHE APRÈS UNE EXTRACTION ?

SURTOUT PAS ! Cela empêche le caillot de se former. Il faut seulement mordre sur une compresse sèche stérile.

Mais dans tous les cas, la meilleure solution, est d’éviter tous ces problèmes, grâce à
une hygiène rigoureuse !


HYGIÈNE RIGOUREUSE

CONSERVEZ NOS DENTS VIVANTES ? C’EST À LA PORTÉE DE NOUS TOUS, je dis bien DE NOUS TOUS !
TOUT LE MONDE, PEUT et DOIT CONSERVER SON CAPITAL DENTAIRE en BON ÉTAT et à VIE

I - PRÉVENTION = HYGIÈNE RIGOUREUSE

Et c’est possible grâce à la PRÉVENTION, c’est-à-dire :

  • HYGIÈNE PERSONNELLE, QUOTIDIENNE, RIGOUREUSE.
  • NETTOYAGE (détartrage) SOIGNEUX, BI-ANNUEL.

« AIMEZ… GARDEZ VOS DENTS ! »

Apprenez à choyer, à chouchouter vos dents comme un bien précieux…

Un beau sourire, c’est une part de notre charme et un excellent moyen de communication !

 TROIS RÉFLEXIONS ÉLÉMENTAIRES

1Donc, je le répète : tout le monde peut et doit conserver ses dents en bon état, jusqu’à la fin de ses jours, grâce à une hygiène RIGOUREUSE, pratiquée dès le plus jeune âge.
MAISil n’est jamais trop tard pour conserver les dents qui vous restent ! (sauf cas extrême de parodontopathie au stade III ou IV)

2Les mauvaises dents et les mauvaises gencives n’existent pas…
il n’existe que :
– De mauvais soins et
– Une mauvaise hygiène.

3On peut avoir des dents fragiles, ce qui est, une raison supplémentaire, de pratiquer une hygiène rigoureuse !

Je ne me lasserai pas de répéter que l’on PEUT AVOIR des DENTS ou des GENCIVES PLUS OU MOINS « MAUVAISES » c’est à dire VULNÉRABLES, c’est à dire FRAGILES

MAIS, avec une HYGIÈNE RIGOUREUSE, le risque de carie et de détérioration des dents et des gencives est considérablement réduit.

POUR SE RÉSUMER

Tout le monde PEUT et DOIT CONSERVER ses DENTS VIVANTES et en bon état jusqu’à la fin de ses jours…  je ne le re-répèterai jamais assez !

Devenir édenté n’est pas une fatalité de l’âge.

II. LE PRINCIPE de BASE :

  • NE PAS LAISSER le moindre DÉCHET ALIMENTAIRE ENTRE et AUTOUR des DENTS, de façon à ce que les microbes n’aient rien «à se mettre sous la dent » (si j’ose dire !)… donc ne puissent pas trouver de quoi se nourrir et proliférer… ce n’est pas compliqué à comprendre !

  •  Suppression de bonbons et de tout ce qui colle aux dents :

« Un bonbon = une carie »

III. LA TECHNIQUE

1°- SE BROSSER les DENTS ? OUI... MAIS AVEC QUOI ?

Une brosse à dent certes, mais une brosse :

  • Électrique… vibre dans plusieurs sens, il suffit de la passer sans effort.
  • Souple… les brosses dures blessent les gencives.
  • Pendant 2 minutes... pendant deux minutes, montre en main.

 

La brosse à dent ne passe pas entre les dents… il faut donc utiliser en plus :

  • Le fil dentaire … malheureusement les fils dentaires actuels sont de mauvaise qualité.
  • Les brossettes inter-dentaires … Il existe plusieurs diamètres en fonction des espaces inter dentaires de chacun.
  • Les soft-sticks … bien frotter sur chaque face de chaque dent. (Les sticks, comme les brossettes, peuvent être réutilisés plusieurs fois à condition de les laver et de les sécher après chaque utilisation).
  • L’ hydropulseur, à l’eau pure … ce sont des jets d’eau qui permettent de rincer le tout et d’enlever les petits déchets que les sticks et les brossettes ont décollés ou ceux qui peuvent rester coincés.
  • Les bains de bouche sont déconseillés car ils modifient le « ph » de la salive et favorisent ainsi les mycoses !

2°- PRATIQUER CES SOINS... OUI... MAIS QUAND ?

  • Tous les soirs après dîner, TOUT doit être fait systématiquementne jamais aller se coucher sans se laver les dents, et pratiquer TOUS les soins.
  • Le matin après le petit déjeuneraprès le brossage, on passe les soft-sticks ou les brossettes et l’hydropulseur.
  • À midi chez soi idem.
  • À midi, à l’extérieur ou sur son lieu de travail :
    Si on a la possibilité d’avoir une brosse à dents, c’est parfait + les soft-sticks.
    – Sinon, au minimum… bien se rincer la bouche en faisant bouillonner l’eau de rinçage. Ce qui permet d’éliminer le plus gros des déchets et diluer ce qui est sucré. (+ les soft-sticks, qui dans leur petite boîte, ne prennent pas de place dans un sac ou une poche).

NB.

* Vous pouvez imbiber votre brosse avant le brossage, de quelques gouttes d’eau oxygénée à 10% deux ou trois fois par semaine.

* Vous pouvez après le brossage, après avoir bien nettoyé et séché la brosse à dents l’imbiber de quelques gouttes d’alcool à 70% avant de la ranger … ce qui permet de ne changer la brosse que tous les trois mois…au lieu de tous les deux mois.

* de même pour les brossettes et les soft-sicks, ce qui permet de les réutiliser plus d’une fois.

3°- Le « DÉTARTRAGE »

C’est-à-dire nettoyage des sillons gingivaux-dentaires et des culs-de-sacs éventuels. Le terme de « nettoyage » est plus approprié que celui de « détartrage », car tout le monde ne fabrique pas de tartre.

On doit faire ce nettoyage, une ou deux fois par an, autant que possible dans un service de parodontologie.
En fonction du degré « d’entartrage » de chacun.

4°- LES RÉSULTATS

Halte aux caries… Halte aux problèmes dentaires !… Halte aux gingivites et parodontopathies.

Risque considérablement diminué, et de caries et de parodontopathies.

Tout ce qui colle aux dents est particulièrement toxique et cariogène…
Le chocolat ne colle pas aux dents… il ne faut surtout pas s’en priver. (1)

Ainsi, on réduit au minimum, minimorum, le risque de caries, d’autant que les patients ont les dents plus ou moins fragiles.

Les patients me disaient : « très vite, on ne peut plus s’en passer… ».

Passer 5 à 7 minutes de plus matin et soir, dans sa salle de bain, est moins fastidieux et moins couteux en temps et en argent (pour notre portefeuille, autant que pour la Sécurité Sociale)… que de passer des heures, dans les salles d’attente, ou des moments désagréables, sur des fauteuils « inconfortables ».

CAS PARTICULIERS

Certains patients, ont les dents très serrées les unes contre les autres… Dans ce cas, n’utiliser que le fil dentaire et l’hydropulseur, en renonçant aux soft-sticks et aux brossettes.

D’autres patients, ont une ouverture de bouche étroite… Il leur est difficile, voir impossible, d’atteindre les molaires au fond de la bouche… Dans ce cas, faire un brossage particulièrement soigneux et n’utiliser que l’hydropulseur, en renonçant aux soft-sticks et brossettes et fil… À l’impossible nul n’est tenu !
(Voir article « Conséquences de la carie »)

CHEZ LES ENFANTS

Dès la sortie des premières dents de lait, apprendre à l’enfant à passer son doigt sur les dents avec un peu d’eau, après les repas.

Vers 4 ou 5 ans faire la même chose, mais avec une petite brosse à dent ultra souple.

Dès que l’enfant sait cracher, faire la même chose, en rajoutant un peu de dentifrice.

À partir de 14 ans suivre les consignes adultes.

EN PRATIQUANT STRICTEMENT CES SOINS PERSONNELS, ON MET TOUTES LES CHANCES DE SON CÔTÉ DE CONSERVER SON CAPITAL DENTAIRE EN BON ÉTAT, JUSQU’À LA FIN DE SES JOURS.

MÊME AVEC DES DENTS et des GENCIVES FRAGILES…
EN PRATIQUANT CE SOIN, ON RÉDUIT À MINIMA, LES RISQUES de CARIES et de PARODONTOPATHIE ! (j’ai 45 ans d’expérience dans ce domaine, aussi vous pouvez me croire et me faire confiance !)

UN CAS EXEMPLAIRE de ce qui peut arriver avec une hygiène par simple brossage après les repas :

Parodontopathie, évolutive, qui n’ira qu’en s’aggravant, pouvant aller jusqu’à l’édentation complète, si un traitement spécifique, sérieux, n’est pas entrepris rapidement…

Traitement qui devra être suivi d’un HYGIÉNE RIGOUREUSE, À VIE.
Dans l’ensemble : Stade II et III de la parodontopathie
De plus, récidive de carie sous tous les amalgames

Carie de la 21 au niveau du point de contact avec la 11
27 irrécupérable : la dent est complètement détruite au niveau du collet en arrière de la dent
26 récidive de carie sous l’amalgame mal taillé et granulome inter radiculaire
47 probablement irrécupérable… cette bouge probablement
46 granulomes apicale et interradiculaire
46/45 // 36/37 26/27 , points de contact horriblement mal reconstitués ! Conséquence :

  • détérioration de la gencive sous-jacente
  • carie non traitée face postérieure de la 36

 

POUR SE RÉSUMER

Tout le monde PEUT et DOIT CONSERVER ses DENTS VIVANTES et en bon état jusqu’à la fin de ses jours… je ne le re-répèterai jamais assez !

Devenir édenté n’est pas une fatalité de l’âge !

 

(1) Cf site : le-magnesium.org Article « CHOCOLAT »


Hello world!

Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!